Prix du marché de l'immobilier dans la région

Publié le par Nicolas Duquerroy voyant

Les écarts de prix se creusent en matière de prix sur le marché de l'immobilier ancien entre les territoires. Globalement, les prix résistent beaucoup mieux dans les grandes villes.

Rares sont les villes françaises où les prix de l'immobilier dans l'ancien ont augmenté en 2014. L'orientation globale est plutôt à la baisse : de 2,2% en 2014, après des reculs de 1,7% en 2013 et en 2012, selon le baromètre Notaire-Insee.
Pourtant, ces évolutions sont encore très loin de compenser la hausse folle des années précédentes.
"Entre 1998 et 2007, la croissance des prix de l'immobilier ancien a été de 150%. Depuis, la baisse cumulée n'est que de 7%. Le marché est en fait dans une phase de correction graduelle tout à fait normale", estime Olivier Eluère, économiste au service des études économiques du Crédit Agricole.
La vraie tendance : un marché de plus en plus hétérogène
En fait, s'il y avait une réelle tendance à dégager sur le marché de l'immobilier français, ce serait davantage la hausse des disparités entre régions.
"Nous constatons, sur les derniers mois, une érosion des prix qui se poursuit, même si l'on observe toujours de fortes disparités régionales", confirment les notaires de France dans une note de conjoncture.
Dans plusieurs villes de taille moyenne, les prix chutent et atteignent des points bas. A Reims par exemple, le prix moyen au mètre carré d'un appartement a baissé de 11,1 % à 1.930 euros au troisième trimestre 2014, par rapport au même trimestre de l'année précédente. A Saint-Étienne, le prix moyen n'est plus que de 1.000 euros du mètre carré, en baisse de 10,1 %. De même, à Caen, Besançon, Limoges, Dijon ou Toulon, les baissent avoisinent, voire dépassent, les 10%.
Et, si l'on considère le prix des maisons anciennes, on constate par exemple qu'à Châteauroux le prix médian de vente dégringole de 15,6% à 105.500 euros. Au Havre, à Rouen ou à Brest, les baisses sont également très prononcées.

Bonne journée à vous tous et à très vite pour une consultation de voyance du domaine immobilier.

Nicolas Duquerroy votre voyant. 

Vous pouvez me joindre personnellement pour une consultation de voyance par téléphone ou en mon cabinet à Angoulême pour cela merci de prendre contact au 05 45 22 47 10 ou au 06 58 44 40 82. Votre voyance SMS discrète et rapide du domaine immobiler en envoyant le mot VOY8256 par SMS au 71700 (0,65cts/SMS).

Source et article complet LaTribune.fr

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article