Chasse à courre : encore un cerf tué dans un jardin.

Publié le par Nicolas-voyance

Re-belote mardi, à Prémontré, dans l'Aisne, un équipage de chasse à courre abat un cerf sur le domaine de l'hôpital psychiatrique, à quelques mètres de six patients et de leurs soignants, choqués par la scène. « Je ne vais pas me laisser intimider. Il faut s'arrêter à temps. Nos patients sont des gens fragilisés, qui sont beaucoup dans l'affectif », martèle Jean-Luc Cousinat, directeur adjoint de l'établissement de santé. Cette affaire rappelle la mort d'un autre cervidé, déjà à Prémontré, en décembre 2008.
Là l'animal avait été servi dans un terrain privé, au beau milieu de la bourgade.
Voici un sondage du Courrier Picard sur la chasse à courre alors MERCI DE VOTEZ "
Une activité de boucher chevalin"! Merci 

Nicolas Duquerroy

  • Pour prendre rendez-vous avec moi (consulte seul et moi-même par téléphone ou en mon cabinet à Angoulême), merci de me joindre du lundi au samedi de 9h00 à 20h30 par téléphone au 06 58 44 40 82.
Chasse à courre : encore un cerf tué dans un jardin.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean Marc Libon 14/01/2010 19:56


Bonsoir, Nicolas.
En effet, c'est honteux: quel manque de respect, que ce soit pour la vie de l'animal, pour les patients, et même des chasseurs vis-à vis d'eux-même,qui sont incapables de gérer leurs émotions et
deviennent de vrais "animaux"(et je suis conscient que ce terme est plus insultant pour ces derniers que pour les chasseurs)...
Je vis en Belgique, où le permis de chasse est extrêmement difficile à obtenir,et très facile à perdre,ce qui, après bien des années, a fait de nos chasseurs de véritables partenaires dans la
gestion des ressources naturelles. Bien sûr, la chasse tient un tout autre rôle dans la culture française...
A bientôt!